La langue hawaïenne

La langue hawaiienne est une des langues vivantes les plus anciennes qui a presque disparue à cause de la venue des étrangers de différents pays. C’est ainsi que dès 1778, l’anglais a pris la place de l’hawaiien et a presque causé la disparition de cette langue. Par chance, depuis plusieurs années, les habitants ont commencé à réapprendre cette merveilleuse langue qui est désormais enseignée dans les écoles afin de conserver cet héritage riche et haut en couleurs.

 

Un peu d’histoire… avant 1778, l’hawaiien était une langue orale seulement, aucun écrit n’existait. Avec l’arrivée du Capitaine Cook et des missionnaires, leur but était de convertir les habitants, lesquels pour apprendre devaient lire et écrire en vue de passer les messages religieux. C’est ainsi que l’on commença à élaborer un alphabet.

 

En 1898, avec l’annexion aux États-Unis, la langue hawaiienne fut interdite dans les écoles ainsi que dans les édifices gouvernementaux et remplacée par l’anglais. Mais les habitants pouvaient tout de même parler entre eux et l’on permit même qu’un certain nombre de journaux soient imprimés dans la langue d’origine.

 

Finalement en 1978, l’hawaiien a été choisi comme langue officielle des îles d’Hawaï. Ce moment crucial pour cette langue ancienne a donc permis à une langue qui tendait à disparaître de revivre pleinement. Aujourd’hui, l’hawaïen est parlé partout dans les îles et est la fierté des habitants.

 

Ainsi, il est possible d’apprendre cette langue assez facilement, même si elle semble complexe avec son alphabet de 12 lettres et les quelques ponctuations qui, selon leur position dans le mot, font varier la prononciation ainsi que le sens. Il existe des sites qui donnent les principaux mots et les principales phrases et en étant sur place, il devient plus facile encore d’apprendre la langue officielle puisque l’on peut se faire aider par les habitants. De plus, derrière certains mots, comme « Kala Kaua » qui signifie « le jour de la bataille » se cache l’histoire de ce petit paradis situé au milieu du Pacifique. Kala Kaua a vécu de 1836 à 1891 et était considéré comme le « Joyeux monarque ».

 

Alors, en apprenant la langue hawaiienne, l’on apprend également son histoire, ses rituels, mais aussi celle d’Hawaï, ses traditions et ses recettes originales.